image

La pillule contraceptive est souvent prescrite a l'annonce de la découverte des Fibromes. Peu coûteuse elle permet de régulariser le cycle menstruel et diminuer les saignements ainsi que les douleurs nous parlons ici du traitement hormonal des fibromes. Il ne va pas traiter la cause des fibromes mais la symptomatique 
En fonction des hormones contenu dans les pilules nous trouvons à l'heure actuelle sur le marché : 

Les pilules séquentielles : au début, seul l'ostrogène est contenu dans les comprimés. Puis la progestérone est rajoutée en deuxième partie de cycle. Ces pilules miment le cycle naturel et ne sont prescrites que dans certains cas (après un curetage par exemple).  

Les pilules combinées : l'ostrogène et la progestérone sont associés d'emblée. C'est l'ostrogène qui fait la "force" de la pilule (50, 35, 30, 20 ou 15 gamma d'ethynil-oestradiol). Ce sont les pilules les plus utilisées. 

Les pilules micro-progestatives : ces pilules ne contiennent que de la progestérone et doivent être prises en continu. 

Celles qui nous intéressent ici dans le cadre des fibromes sont les pilules progestatifs, les pilules a bases d'œstrogènes ne sont pas conseillées car elles sont responsables de l'augmentation de la taille des fibromes étant en grande quantité dans notre corps. 
Deuxième chose à savoir  sur la pillule sa principale complication et ceci concerne toutes les femmes  mesdames : la thrombophlébite.  En la prenant votre taux de cholestérol augmente d'où le risque de faire un caillot dans la jambe .  Certaines pilules sont plus agressives pour le corps que d'autres. Pilule de 1ère génération  (Microgynenon 50), 2ème génération ( Microgynon 20 et 30, Stediril 30, Eleonor, Lowette, Nora-30, Trigynon, Trinordiol 3ème génération  (Femodene, Harmonet, Liosanne, Meliane, Gestodelle, Gestofem, Marvelon, Mercilon, Deso 20 et 3 ) et 4 eme génération (Yasmin, Yasminelle, Yaz, Annabelle, Annaïs ) 
  Cela correspond à l'évolution de la pilule à travers les années de 1970 à nos jours . L'ironie du sort est que la 3 et 4 générations sont plus à risque de développer des thrombophlébites que les précédentes. 
J'ai été malheureusement victime d'une de ces pilules avec le Marvelon. Je fait parti de ces 3-4 femmes sur 10000 a avoir faite une thrombophlébite sans antécédents médicaux majeurs . Je commençait à saignait tout le temps , mon hémoglobine continuait à chuter au lieu de remonter jusqu'au jour où j'ai ressentit cette douleur au mollet. Non c'est pas possible tu peux pas avoir de thrombophlébite a ton âge, c'est pour les vieux , les sédentaires, jusqu'au jour ou ......aïe . 
La suite ? 
Une semaine d'hospitalisation, médicament intraveineux de Fer et d'anticoagulants qui allait me faire saigner, prise de sang aux 6heures pour contrôler mon hémoglobine puis 1 fois par jour pendant 1mois, 3 mois de traitement bref le calvaire! Ne me parler plus de pilule même si je le voudrais il me sera impossible de la reprendre . Tant mieux je dirais-je...
Moralité ? Avant de prendre la pilule comme un bonbon de smarties renseignez vous sur le type de pilule que vous prenez ainsi que les risques encourus cela pourrais éviter bien des dégâts .
Et toi quelles pilules prend tu ?  
Fibromelle