image

Cela faisait longtemps que je n'avais pas écrit, de nombreuses choses sont arrivées depuis : conférences, pique nique santé, nouveau boulot, vacances et peut être aussi une envie de m'éloigner naturellement des fibromes.  

 
Ne pas en parler ni de maladie, des termes médicaux, nô pills no patient,  prendre un peu l'air, du recul et faire comme si tout aller bien même si vous savez au fond que ce n'est pas le cas .J'aurais souhaitait que cette coupure dure plus longtemps, qu' on ne me parle plus de Fibrome, cachet, medicament, intervention avoir l'esprit vierge de toutes ces choses. Mais je ne peux pas. Parce que  la réalité me rattrape tout simplement. 
Deux mois de réflexion sur ma vie et ma santé j'avance, je réfléchi, je progresse, je recule ou plutôt je stagne, je me pose beaucoup de question sur fibromelle, la finalité de tout ca ? Ou est ce que je veux aller avec ca  ? Suis-je en santé présentement. La réponse est négative . Tant que je ne le saurais pas je pense que fibromelle vivra aussi longtemps que mes fibromes seront dans mon ventre. Je ne dit pas que Fibromelle sera terminée lorsque mon problème sera réglé, mais cela me permettras de m'attarder sur d'autres problèmes chez d'autres personnes à grande échelle. Avant cela il faut que je prenne soin de moi et ceci est indispensable pour pouvoir aider les autres. Écrire m'aide aussi à cela,sortir de l'isolement pour pouvoir partager en échangeant mon point de vue à d'autres femmes et aussi un moyen d'aider. 
Ou en est ma Santé en ce 6 octobre 2015?  : mon ventre a encore grossi, est ce une psychose ou la réalité? Je le saurais bientôt avec mon rdv chez le gynécologue fin novembre(  après 6mois d'attente!!! )
Quelle sera la décision thérapeutique à la suite de ce rendez vous? De toute évidence si mes fibromes augmentent de volume il faudra malheureusement que je me fasse opérer ce qui sera pour moi un autre combat. Je n'aurais rien a me reprocher malgré mes efforts il y a des choses que l'on ne peux éviter malgré toute la volonté au monde et cela je suis prête à l'entendre et à le subir désormais 
Ma dernière hémoglobine était pas élevée au dernier résultat malgré mes cures de venofer reçu pAr les veines une fois/mois : (106 g/dl ). J'avais rendez vous fin septembre avec mon hématologue, je lui ai proposé de faire une pause thérapeutique soit d' arrêter mes cures  non pas parce que je ne le voulais pas mais je souhaite réellement connaître ma condition physique sans ce traitement. C'est un peu se tirer une balle dans le pieds non ? J'appréhende un peu mais je me dit que ca va aller. En quelques coups de stylo tout s'organise prochain rdv avec l'hématologue début décembre pour voir ou se situe mon taux d hémoglobine sans le fer par voie veineuse mais je devrais continuer à en prendre par la bouche et faire des prises de sang aux mois. 
Voilà on s'accroche comme on peut, reprise de l'activité physique intensément et continuons à faire des efforts sur l'alimentation tout en misant sur mes plantes thérapeutiques.
Et vous ou en êtes vous ? 
Fibromelle