Déjà près de 4 mois depuis mon dernier article, les épreuves de la vie de personnes proches partis trop tôt, du stress des études et des nouveaux défis étaient la raison de mon silence ces derniers temps , mon ventre lui est toujours la. Toujours aussi gros voir même plus gros. Le dernier rendez vous chez le gynécologue ne m'a guère rassurée bien au contraire,prendre des médicaments ou vous faire opérer avec un risque de récidive des fibromes. La prochaine échographie est ce lundi. Je le sais, mauvais pressentiment. Combien il y' en aura t'il 4,5,6 ? 
L'étau se resserre de plus en plus, mon ventre étouffe et moi aussi. Que faire? Je voudrais tellement faire plus . Mon hématologue ( car je suis encore suivi pour mon anémie sévère une fois par mois en recevant des cures de fer) m'a conseillé de rencontrer un homme pour faire un bébé au vue d'une myomectomie en amont. Suis je autant désespérée ? L'étau se resserre, mon ventre étouffe, j'étouffe . Je vois bien que mon ventre a grossi " madame souhaitez vous vous asseoir? Quand tu seras enceinte tu aura la même bedaine? Mais c'est fou comment ton ventre est gros !" C'est mes fibromes !!! Oui je sais et je ne peux rien y faire. Quelle est cette fatalité de laisser les choses aller dans le mauvais sens ? Ma tête est ailleurs et mon esprit aussi mais mes fibromes sont toujours là et si tu ne fait rien ils resteront à leurs places, s'installeront et continurons a grossir. Hier comme aujourd'hui, aujourd'hui comme demain mon combat reste toujours le même : faire la guerre aux fibromes. Ceux qui envahissent ma chair dans mon corps comme dans mon âme a l'intérieur de moi.
Une guerre silencieuse, voir perdu d'avance si non ne faisons rien et c'est pour cela que fibromelle existe car je sais que je ne suis pas la seule, d'autres femmes avec des gros ventres, des règles douloureuses, des saignements actifs avec des questions sans réponses. Prenons notre place et existons enfin ! 
Cette année j'ai pour objectif de faire du fibrome utérin un problème de Santé publique au sommet de la montagne, mon énergie et ma determination seront la preuve que ce combat et avant tout entre nos mains et non pas dans notre ventre ! Un objectif ? Un rêve ? Juste une réalité 
Fibromelle